2
Neu hier? Jetzt anmelden! |
 
Sport50
Du bist noch kein Fan von Aikido Club Luxembourg...
dans le monde

L'Aikido à travers le monde

La fin de la Seconde Guerre Mondiale voit apparaître un hiatus dans l'enseignement de tous les arts martiaux japonais et l'Aikido est le premier en 1948 à pouvoir rouvrir les portes de ses Dojos. O'Sensei Morihei UESHIBA fait tout ce qui est dans son pouvoir, lui qui ne parle que le Japonais, pour promouvoir l'Aikido au niveau international en envoyant des émissaires en Europe et en Amérique, et en ouvrant ses portes aux étrangers qui veulent le pratiquer au Japon.

L'Aikikai, qui prit après la guerre la suite de la fondation Kobukai de Maître Ueshiba, jouit aujourd'hui d'une position privilégiée au sein de l'Aikido mondial. La forme la plus répandue doit beaucoup au fils du créateur de l'Aikido, Maître Kisshomaru UESHIBA, le premier Doshu (référant mondial pour la pratique, littéralement "maître de la voie" ou "guide du groupe de ceux qui suivent la voie"). Plus de la moitié des organisations régionales et nationales restent affiliés à l'Aikikai de Tokyo.

Dans les années 50 et 60, maître Ueshiba laissera de plus en plus le soin de l'enseignement à ses meilleurs disciples qui créèrent de nombreux Dojos de par le Japon ou émigrèrent à l'étranger, ainsi qu'à son fils, Kisshomaru Ueshiba qui, en 1967, devient Directeur Général de la Fondation Aikikai.

Lorsque le vénérable Maître s'éteignit le 26 avril 1969, l'Aikido s'était répandu à travers le monde et était pratiqué par des centaines de milliers de personnes sur les cinq continents. Aujourd'hui, l'Aikido rassemble des millions de pratiquants.

Hors du Japon, la France est l'un des pays qui compte le plus de pratiquants. L'Aikido à été présenté une première fois en 1951 par Maître Mochizuki et s'est, dans un premier temps, développé grâce aux professeurs de Judo, fortement intéressés par cette nouvelle discipline. Rapidement toutefois, l'Aikido prit son autonomie, en France et en Europe, en bénéficiant de l'enseignement des délégués successifs de l'Aikikai que fûrent les Maîtres Abe, Noro, Nakazono, Tamura et Sugano.